INCLUSION ARTISTIQUE PAR LA DANSE ET LA MUSIQUE

LE DUOSE D' ARTISTES 

Pamela BOUTHILLIER - Maman de petites filles rares

" Danseuse, chorégraphe et professeur de danse contemporaine, titulaire du DE par la voie de la validation des acquis de l’expérience, mon parcours montre diverses influences. C'est dans la danse contemporaine que je vais trouver mon identité en tant qu'interprète. Formée au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, je découvre la technique Cunningham et Lemon. A Peter GOSS, Anne DREYFUS, Suzann ALEXANDER, Martine CLARY, André LAFONTA,  Christine GÉRARD, Odile DUBOC:  je leur dois mon éducation artistique institutionnelle. Gratitude. Lors de mon année au Junior Ballet de Paris, j'interprète DECADANCE d' Ohad NAHARIN et n'aurai désormais d'yeux que pour son répertoire et sa technique Gaga.  Au Guatemala, des danseurs autodidactes venus de nulle part, formés par leur rigueur et leur discipline,  m'apprennent à danser autrement, en étant à l'écoute du langage singulier de mon corps. En Chine, à Shanghai, je co-fonde une compagnie et une école de danse 'ARTIST' avec Sean WENG, soliste de Maurice BÉJART. La rencontre avec la  danseuse et chorégraphe de renom Jin  Xing, ancien colonel de l'armée de libération chinoise, est une de mes plus belles rencontres. En Bulgarie, dans les camps des Roms et des réfugiés, ma danse découvre la connexion à l'autre par l'écoute de ses émotions. 

L'expérience de la mort et du handicap de mes filles entrent en scène et m'arrachent du monde "normal" et "supérieur". La rencontre inattendue des corps "imparfaits" de mes filles m'amène à réfléchir sur la pédagogie afin de mieux transmettre le sens et la conscience du mouvement. Le travail au sol et la danse contact sont les techniques que j'intègre à mon enseignement. En cours et sur scène, l'improvisation est le processus de création chorégraphique des danseurs de "OUBLIE PAS DE SOURIRE!". Dans les coulisses, je remercie LA BULLE BLEUE, fabrique artistique, et Delphine, sa directrice, pour la place faite à la mère détruite que je fus qui tentait de se reconstruire par le récit scénique et la parole libre qu'est la danse. La direction artistique de la biennale handicap confiée par Lille Université 1,2 et 3 est une expérience, entre autres, précieuse d'échanges de regards différents. 

Merci à Nayomi, ma fille aînée, d'avoir la parole d'un corps spastique. Merci à Liberty, ma 2ème fille, de m'avoir appris à danser le FCSC (Français Codé Signé Complété), mélange de langue des signes et de LPC (Langue Parlée Complétée). Merci à elles, de par leurs pluri-handicaps et leur maladie génétique rare, de me laisser le temps de la méditation sur la technique de danse que créera leur cécité. Merci à Benjamin, mon ami devenu invisible de par sa leucodystrophie, de m'avoir enseigné la technique de danse de son fauteuil roulant. Merci au Préfet Jean-Christophe PARISOT DE BAYARD, parrain de 2 spectacles vivants et devenu invisible aussi de par sa myopathie, de m'avoir préparée à la discrimination et éclairée quant au rôle de l'art et de l'artiste dans la société . Ma danse conversationnelle, conjuguée au temps présent, devient un langage universel grâce à l'Humain et au Handicap, en personne. Merci à l'art de me permettre un autre regard sur le Handicap. C'est grâce lui que mes filles sont HANDI-CAPABLES à mes yeux. Merci à Andréa BESCOND, marraine de l'association, pour son soutien amical et artistique.

On parle toujours de ce qu'enlève le handicap, mais pas de ce qu'il apporte. Personnellement, il a donné un sens à ma vie et à ma danse. 

Un proverbe africain finira mes confidences artistiques: les vivants ferment les yeux des morts, les morts ouvrent ceux des vivants. "

Laurent BESSON - Beau-père de petites filles rares

"Le violoncelle fait partie des instruments ayant la plus grande tessiture c'est-à-dire pouvant fournir le plus large spectre de fréquences, autrement dit, avec le plus grand nombre de notes du grave à l'aigu. D'autre part, il est souvent affirmé que cet instrument est celui qui se rapproche le plus de la voix humaine. C'est sûrement pour cette raison que ses sonorités déclenchent souvent de fortes émotions dans les cours de danse. Présent et très attentif à la parole du corps des danseurs, l'improvisation de leur danse inspire ma propre improvisation."

DUOSE 

en répétition
- La Bulle Bleue -